Date de l’expédition

Du 26 juillet au 6 août 2019

Activité

Rabaska

Lieu

Réservoir Manicouagan, QC

Groupe d’âge

14 à 18 ans

  • En rémission

Nombre de participants

14 maximum

Description

Cette expédition a offert à 14 adolescents en rémission de cancer de vivre une grande aventure dans l’une des région les plus sauvages du Québec et de pagayer dans des paysages à couper le souffle.

La première journée, nous nous rencontrerons dans la ville de Québec où nous passerons une première nuit à l’hôtel afin d’être prêt à partir tôt le lendemain matin. Le trajet entre la ville de Québec et la station Uapishka, qui sera notre camp de base, prendra une bonne partie de la journée. Arrivés sur place nous nous installerons pour 2 nuits dans un campement traditionnel Innu sur le bord du réservoir Manicouagan, le temps de préparer notre expédition. Le lendemain nous prendrons le temps d’apprendre les techniques de canotage et de nous familiariser avec nos embarcations, de grands rabaskas, permettant d’embarquer une dizaine de pagayeurs. Ce sera également le moment de préparer tous les bagages nécessaires à cette grande expédition. Une équipe de logisticiens nous accompagnera en bateau moteur pour transporter les bagages et assurer la sécurité.

Le matin du départ, nous finaliserons les bagages et partirons enfin pour naviguer sur ce qu’on appelle ‘’l’œil du Québec’’. Entre la station Uapishka et le barrage Manic 5 qui sera notre destination finale, il y a environ 100km. Nous aurons 8 jours pour pagayer la distance entre les deux points et profiter de la beauté de ses paysages sauvages. Après quelques jours, nous aurons pris un rythme différent, celui de la nature et du groupe. Tous les jours au réveil, nous prendrons le déjeuner au coin du feu puis nous démonterons le campement avant de tout empaqueter dans nos bateaux et de repartir à la découverte de nouveaux lieux. Avec un peu de chance, nous croiserons sûrement la route de petits mammifères et de nombreux oiseaux propres à cette région. C’est donc tous ensemble que nous vivrons au rythme des nomades en nous déplaçant sur l’eau un coup de pagaie à la fois. Le soir venu, nous installerons le campement et préparerons le souper. Après une bonne journée à pagayer, nous pourrons nous détendre au coin du feu de camp et certainement griller quelques guimauves en nous racontant des histoires.

Membres de l’expédition