Noémie S.

  • Grande expédition
  • Je parle français
  • 28 ans
  • Groupe : 19 à 29 ans
  • Quand j’ai participé à l’expédition, j’étais : En rémission
  • Saint-Adèle, Québec

Expéditions

Diagnostic

J’ai été diagnostiqué en 2005, à mes 10 ans, d’un médulloblastome, tumeur cérébrale située dans mon cervelet. J’ai eu 6 semaines de radiothérapie et 1ans 1/2 de chimiothérapie.

Pourquoi as-tu décidé de participer à une expédition de la fondation?

J’étais une jeune fille très active avant mon cancer, mais suite à mes traitements, mes capacités physiques en ont pris un coup…et mon orgueil aussi par la même occasion. Six ans s’étaient écoulés depuis la fin de mes traitements, ma réadaptation était fait, alors j’ai voulu me prouver que les choses étaient redevenues comme avant.

Quelles étaient tes craintes avant le départ en expédition?

Depuis mon cancer, moi et mes parents sommes liés comme les doigts de la main. En 2013, une semaine détachée d’eux, c’était du jamais vue. Malgré mon besoin d’indépendance mélangé à un peu de déni, je savais au fond de moi que mes parents étaient mes béquilles. Une partie de moi était effrayée de voir le résultat sans ces béquilles…allais-je tomber?

Quels souvenirs et quels bénéfices conserves-tu de ton expérience?

Honnêtement, autant de bons que de mauvais souvenir. Mais instructif sur toute la ligne. Je suis tombée de haut d’avoir cru que tout serait comme avant. J’avais un problème d’acceptation…non seulement je tombais, mais je le faisais aux yeux de tous. Pour moi, c’étais un mal nécessaire pour me ressaisir. Au travers de cette douleur, de magnifiques paysages, de merveilleuses rencontres et des moments mémorables ont gravé cette expédition dans ma mémoire.