Karine M.

  • Grande expédition
  • Je parle français
  • 51 ans
  • Mon enfant a participé : 14 à 18 ans
  • Quand mon adolescent a participé à l’expédition, il était : En rémission
  • Blainville, Québec

Expéditions

Diagnostic

Leucémie lymphoblastique aigüe à risque élevé. Il venait de terminer la chimiothérapie.

Quelles étaient vos craintes avant le départ de votre adolescent en expédition?

J’avais peur de le laisser partir loin de moi et que des symptômes de rechute apparaissent alors que je n’étais pas là pour les détecter.
J’avais peur qu’il s’ennuie et qu’il n’ait pas de plaisir.
J’avais peur qu’il ait froid et qu’il se fatigue trop.
Et moi, j’avais peur de trop m’ennuyer de lui 🙂

Racontez-nous vos retrouvailles au retour de l’expédition.

Quel bonheur de le voir descendre de l’autobus, calme, souriant, heureux comme si la maladie n’existait plus. C’était un moment de grandes émotions de voir tous ces jeunes fatigués mais tellement lumineux que nous avions apprit à aimer en lisant assidûment le compte rendu sur le blogue qui était publié tous les jours sur les péripéties de nos jeunes.

Que retirez-vous de cette expérience et/ou que croyez-vous que votre adolescent en a retiré?

L’expédition est arrivée avec la fin des traitements. C’était le début de sa nouvelle vie après la longue pause de la maladie. Mon fils a pu, après ce voyage, recommencer à voler de ses propres ailes pour reprendre la vie normale qui lui avait tant manquée. La famille a laissé tomber ses réflexes de protection peu à peu…..