Marc Boulianne

Lors de mes études en plein air, c’était les débuts de la fondation sur la pointe des pieds et cela m’impressionnait. Puis, alors que j’étais guide d’aventure, j’ai eu la chance d’accompagner un groupe de la fondation en canot du Nord sur la rivière Saguenay. Ce fut marquant pour moi. Après des années, Jean-Charles Fortin m’a approché pour m’inviter dans le Club 3A. J’ai sauté sur l’occasion pour participer à cette organisation à ma façon et retrouver mes amours d’antan.

Ma collaboration avec la fondation est une façon de m’impliquer dans une cause qui m’est chère. Et puis, en pensant aux défis que vivent les participants me donnent de la force de continuer à avancer durant les défis. Cela permet de mettre mes énergies au service de quelque chose de plus grand que moi.

Lorsque je suis en nature, je me sens vivant, à ma place et en équilibre. C’est un médium propice à de belles relations avec les autres et c’est une véritable machine à souvenirs.

Des projets de longues randonnées, de ski hors-piste, de canot-camping et de cyclotourisme sont en vue. En fait, de retrouver un mode nomade en milieu naturel avec que le minimum nécessaire, c’est ce qui m’anime. J’aimerais bien compléter la Diagonale des fous sur l’île de la Réunion (170 km avec 10 000 m de dénivelé positif) en 2020.

Mes aventures passées

Ultra trail Harricana

3x 125 km et 1x 65 km

Québec Méga trail

110 km & 50 km

Trail du lac Kénogami

50 km

De la Turquie au Pakistan

Quatre mois de cyclotourisme

Grand Nord canadien

Un mois de ski sur l’île d’Ellesmere

Canot camping

Canot camping sur plusieurs belles rivières québécoises dont l’Ashuapmushuan, du Chef et Mistassini Nord Ouest et kayak de mer sur le Saguenay et le Saint-Laurent.