EXPÉDITION ÉVASION AUTOMNE 2015 (19-29) – JOUR 1 – Moments Poisson-blanc

Bienvenue au Réservoir du Poisson-blanc, immense étendue bleu azur à une heure au Nord de Gatineau. Depuis ce matin, 14 voyageurs s’y sont lancés tous ensemble dans une grande aventure en rabaska. Parmi eux, 6 jeunes adultes qui ont affronté ou affrontent toujours le cancer et qui profitent de cette expédition de la Fondation Sur la pointe des pieds pour décrocher en groupe et dans la nature. Résumé de ce nouveau départ en quelques moments.

Un moment rencontre : 9 h du matin, Dorval. Participants et accompagnateurs se retrouvent tous pour les présentations et le départ. Christine, Sophie, David, Ludovic, Marc-André et Patrick; tous sont réunis et fin prêts pour le départ. Il ne manque que Nayla, notre infirmière que nous retrouverons à Gatineau.

Un moment joyeux : après environ 5 minutes de trajet dans le minibus, tout le monde rigole déjà. Plusieurs participants se connaissent bien. Les souvenirs des expéditions précédentes et les blagues fusent de partout.

Un moment Tim Hortons : je profite de ce blog pour remercier officiellement le Tim Hortons rue du Pont à Gatineau qui nous a offert un beau rabais de groupe lors de nos deux passages chez lui pour dîner.

Un moment Air Eau Bois : rencontre avec Mario, un des cofondateurs de la Fondation Sur la pointe des Pieds, et Charles-Édouard, son assistant et étudiant au baccalauréat en intervention plein air.

Un moment venteux : premier essai sur l’eau dans le rabaska tous ensemble. On annonce un soleil au beau fixe pour les trois jours à venir, mais soleil frette… Et le vent soufflera. Attention les embruns !

Le moment présent : on arrête le bateau, on pose les pagaies, on ferme les yeux, on fait silence… et on écoute les sons de la foret et de l’eau

Un moment gastronomique : grâce à Robert alias le «voyageur», le cuistot de la base, ses bons petits plats et ses biscuits.

Un moment équipement : Catherine et Marc-André, les organisateurs et guides de l’expédition présentent le matériel que nous utiliserons : vêtements étanches, polares, chaussettes néoprènes, sleeping doux et chaud, sacs imperméables et tapis de sol transformables en chaise !

Un moment mystère : quand on a appris que nous allions bivouaquer sur l’île mystérieuse demain. Pour rappel, l’île mystérieuse est une île légendaire pour les campeurs et les moniteurs du camp Air Eau Bois (dont Catherine) qui n’y posent jamais le pied, même si le parc régional y a installé une dizaine de sites de camping…

Un moment de partage : tous réunis en cercle, chacun évoque ce qui l’a motivé à se joindre à l’expédition, parle de ses objectifs personnels, évoque ses craintes… «Ça permet de décrocher et ça fait du bien au physique et au moral», confie Christine qui en est à son troisième voyage. «Ici, tu ne te sens pas jugé. C’est génial d’être avec du monde qui a partagé la même expérience que toi», résume Patrick.

Un moment bizarre : quand on a voulu faire une blague à Marc-André et que Simon, le médecin de l’expédition, à réussi à se cacher entièrement dans un grand sac de voyage!

Demain, départ et premiers coup de pagaie vers le Nord !

Valerian Mazataud, blogueur et photographe
Fondation Sur la pointe des pieds

POUR VOIR PLUS DE PHOTOS…