GRANDE EXPÉDITION HIVER 2019 (19-29) – JOUR 4 – Les Chics-Chocs, nous voici!

raquette_FB

La journée a commencé un peu plus tôt que les autres jours. Il faut dire que ce mardi sera bien chargé. Tout d’abord, nous devons quitter nos refuges et nous repartons en autobus pour quelques minutes en direction du Mont Lyall où nous installerons notre village pour les trois prochains jours.

Nous voici maintenant dans la réserve faunique des Chics-Chocs. Une petite randonnée de deux kilomètres entre les sapins enneigés nous a mené à notre site de campement. Heureusement, nous avons deux motoneiges pour transporter le plus gros de l’équipement. Bien que Karl et François aient déjà préparé le terrain, nous avons beaucoup à faire. Mais premièrement, il faut dîner pour reprendre des forces et surtout marcher un peu partout avec nos raquettes pour bien « taper » le sol.

Par la suite, Catherine nous expose le plan de notre futur village de tentes et nous nous séparons en équipe selon les tâches. Voici le plan :

  • Construire un coin cuisine en neige, c’est à dire creuser un grand trou et monter des murs, construire des comptoirs et des espaces de rangements à partir du matériel disponible… la neige.
  • Monter le grand dôme qui deviendra notre salle à manger et salon, c’est le même dôme que nous avons monté il y a deux jours, et nous devons pelleter l’intérieur pour s’y faire un banc tout autour de la tente
  • Monter 5 tentes prospecteurs qui seront nos dortoirs. Ce sont de grandes tentes dans lesquelles est installé un poêle au bois pour nous garder bien au chaud pendant la nuit.

Et voilà, les tâches sont distribuées et c’est dans une harmonie la plus totale que tout s’est orchestré. Comme si nous travaillions ensemble depuis des années, nous avons creusé, pelleté, scié du bois, tapé le sol, fait des nœuds, planté des piquets, pelleté encore, tendu des cordes et surtout ri un bon coup. Jayden distribuait des « high five » à tout le monde, Alexandra montrait à faire des nœuds, chacun s’entraidait. Et nous avons terminé notre campement juste à temps pour la tombée du jour. Quelle fierté de voir ce petite village à nous, construit par nous!

Bien que la température soit douce, le froid se fait tranquillement ressentir. C’est le moment de se changer pour mettre des vêtements secs et de nous préparer pour le repas. Tous ensemble dans le grand dôme illuminé au cœur de la forêt, nous discutons tout en dégustant un délicieux repas. Nous sommes tellement chanceux d’avoir Charles avec nous, notre Chef cuisinier privé! Au menu ce soir, un chili sin carne accompagné de son pain de maïs. De quoi bien nous réchauffer le corps et l’esprit. Nous partageons ensuite nos meilleurs moments de la journée. La fierté du travail accompli est unanime. Angel s’est remémoré les bons souvenirs de son camping d’été. Georgi nous explique à quel point il est heureux de voir qu’il peut encore apprendre et vivre de nouvelles aventures. Cette journée lui a donné espoir pour le futur. Alexandra est également plus confiante pour son éventuel retour au travail et Catherine à vraiment beaucoup ri aujourd’hui, surtout au moment de devoir couper une planche en deux parties égales avec Nicholas… pas toujours facile de bien mesurer en camping d’hiver.

On se prépare pour notre première nuit à l’extérieur. Personnellement, j’ai toujours aimé dormir au grand air!

Chantale Lecours, Photographe et blogueuse pour la fondation Sur la pointe des pieds.

POUR VOIR PLUS DE PHOTOS…