Date de l’expédition

Du 17 au 26 avril 2020

Activité

Ski de randonnée

Lieu

Kuujjuaq, QC

Groupe d’âge

19 à 29 ans

  • En rémission

Nombre de participants

14 maximum

Description

Cette expédition offrira à 14 jeunes adultes âgés entre 19 et 29 ans en rémission depuis 5 ans ou moins de participer à Grande Expédition de ski de randonnée au Nunavik. Une expérience unique de dépassement de soi, de rencontre culturelle et dépaysement.

Notre départ se fera de Montréal. Une fois tout le groupe rassemblé, nous prendrons un vol direction Kuujjuaq. Arrivés à destination, nous serons accueillis par les guides de Nurrait | Jeunes Karibus et nous établirons notre camp de base dans un hôtel de Kuujjuaq pour les deux premières nuits. Ainsi, nous aurons le temps d’apprendre à nous connaître, de nous familiariser avec la communauté inuite et de préparer notre expédition. Dès le deuxième jour, nous ferons une sortie en ski pour apprendre les rudiments et commencer à découvrir peu à peu l’immensité et la beauté du territoire.

Lorsque nous serons fins prêts pour l’expédition, nous partirons, équipés de nos skis et de nos traîneaux, pour une expédition de 6 jours sur le territoire avoisinant Kuujjuaq. Tels les peuples nomades du Nord, nous apprendrons à vivre en déplaçant notre campement pour découvrir de nouveaux endroits chaque jour. Pour nous aider dans la tâche, une grande équipe de guides motoneigistes assurera notre sécurité durant les déplacements et transportera le matériel de campement et de cuisine. Dans nos traîneaux, nous transporterons nos équipements personnels. Chaque soir, en équipe, nous érigerons notre petit village de tupik, les tentes traditionnelles inuites. Autour des poêles à bois, nous passerons nos soirées bien au chaud. Chaque jour, durant les déplacements en ski ou lors des différentes tâches à faire sur le campement, les occasions seront nombreuses d’échanger avec d’autre participants ayant un vécu similaire au vôtre. Puisque nous aurons dans notre équipe de motoneigistes et de guides de jeunes Inuits, les occasions d’apprentissage et d’échange culturel seront très intéressants. Au bout de l’aventure, nous rejoindrons le village de Kuujjuaq pour une dernière soirée à l’hôtel et un traditionnel festin inuit avant de reprendre l’avion vers Montréal

Membres de l’expédition

L’équipe de la fondation comprend deux facilitateurs d’aventure, un photographe-blogueur, ainsi que des bénévoles médicaux (un médecin, une infirmière et un intervenant psychosocial), qui ont pour mission de veiller au bien-être des participants tout au long de l’expédition. Nous comptons aussi sur la présence d’une équipe de guides professionnels et guides en motoneige.

Géographie et histoire

Kuujjuaq, la plus importante communauté du Nunavik, se trouve sur la rive ouest de la rivière Koksoak, à environ 50 km en amont de la baie d’Ungava. La vie quotidienne des habitants de la communauté est étroitement liée à cette majestueuse rivière. Bien que le village se trouve tout près de la limite des arbres, aux limites de la toundra, il y a des îlots de forêt boréale où poussent l’épinette noire et le mélèze. Le village se trouve également sur le chemin de migration annuelle du troupeau de caribou de la rivière George qui passe dans la région pendant les mois d’août et de septembre.

Sources : https://www.makivik.org/fr/kuujjuaq/

Les premiers contacts que les Inuits locaux ont eus avec les Européens étaient avec les missionnaires moraves au début de 1800. Le but de leur mission était de convertir « les Esquimaux au christianisme ».

 

L’établissement d’un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH) vers 1830 à environ 5 km en aval du village actuel a marqué le début du commerce des fourrures au Nunavik. Le poste a fermé ses portes en 1842, puis les a rouvertes en 1866. À cette époque, les Inuits, les Montagnais et les Naskapis venaient échanger des fourrures au poste de la CBH.

 

La construction d’une base des forces armées américaines (Crystal 1) en 1942, sur la rive ouest de la rivière Koksoak, à l’endroit où se trouve le village de Kuujjuaq aujourd’hui, et l’occupation du site par l’armée américaine de 1941 à 1945 ont eu pour effet d’accélérer le développement du village. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis ont cédé la base au gouvernement canadien. En 1948, une mission catholique s’est établie dans le village en pleine croissance. Ont ensuite suivi un poste de soins infirmiers, une école et une station météorologique. La CBH a déménagé près des pistes d’atterrissage en 1958. Les familles qui étaient toujours sur la rive est de la rivière lui ont alors emboîté le pas. La coopérative a été fondée en 1961.

Les deux pistes d’atterrissage de Kuujjuaq font de ce village la plaque tournante du transport au Nunavik. La population de Kuujjuaq est d’environ 3000 habitants.

Sources : https://www.makivik.org/fr/kuujjuaq/

Horaire

Ça m’intéresse!

Tu es intéressé par cette expédition? Complète le formulaire sur notre portail!

Postuler