19 à 29 ans | En rémission

Expédition été 2016

Une expédition de rafting sur la rivière Magpie, classée 2e au monde par le National Geographic pour la qualité de ses rapides et la beauté des paysages.

Description

Classée parmi les 10 meilleures rivières au monde pour la pratique des activités en eaux vives selon le National Geographic, la Magpie est un véritable terrain de jeu pour les amateurs [d’aventure]. C’est d’ailleurs l’une des dernières grandes rivières sauvages du Québec, avec ses 280 km de longueur.

Société pour la nature et les parcs du Canada, 2013

Pour s’y rendre, il nous faudra plusieurs étapes! Tout d’abord, toute l’équipe se réunira à Québec où nous embarquerons tous dans un autobus pour Sept-Îles sur la Côte-Nord du Québec. Une fois à Sept-Îles, nous aurons une journée pour apprendre à se connaître un peu plus et surtout pour préparer notre matériel avant le grand départ. Une fois tout le monde bien habillé et prêt pour partir vers l’aventure, nous prendrons un hydravion pour se rendre sur le lac Magpie.

Une fois sur la rivière, nous y passerons 7 jours et 6 nuits, un séjour durant lequel nous allons pagayer, franchir des rapides et des portages, mais aussi durant lequel nous allons avoir du plaisir, pêcher du poisson, apprendre à se connaître et profiter d’un milieu naturel extraordinaire! Au-delà de la distance que nous parcourrons, cette expédition se veut tout d’abord une expérience de groupe hors du commun. Afin d’atteindre notre destination et de vivre une expérience enrichissante et positive, nous devrons former une petite communauté où l’apport de chaque participant sera important.

Membres de l’expédition

Nous comptons sur la présence d’une équipe médicale dont la mission est de voir à la bonne santé de tous les membres de l’expédition. Cette équipe sera composée d’un médecin, d’une infirmière pivot en oncologie et d’un intervenant psychosocial. Il y a également les responsables de la Fondation qui assurent le bon déroulement de l’expédition et les guides d’aventure qui connaissent sur le bout de leurs doigts le territoire visité et les techniques de plein air.

Facilitateurs d'aventure thérapeutique

Marc-André Galbrand Marc-André Galbrand
Polyvalent et dynamique, Marc-André est un facilitateur d’aventure thérapeutique comptant plusieurs cordes à son arc! Depuis de nombreuses années, il organise et réalise des expéditions thérapeutiques et à vocation sociale, notamment avec les Premières Nations du Québec. Bachelier en intervention plein air détenant également un certificat en travail social, Marc-André vous accompagnera avec beaucoup de bienveillance et de plaisir tout au long de votre aventure.
Catherine Provost Catherine Provost
D’un naturel fort sympathique, Catherine est facilitatrice d’aventure thérapeutique pour la fondation Sur la pointe des pieds depuis 2012. Aventurière, elle trouve son bonheur dans la simplicité et l’authenticité de la vie en expédition. Bachelière en Intervention plein air, elle aime partager sa passion avec les jeunes qui participent aux expéditions. Catherine croit que ce sont ces rencontres uniques qui contribuent à la richesse des aventures.

Témoignages

« Comment décrire ce voyage qui sera à jamais gravé dans ma mémoire? Pour moi, aucun mot ne peut décrire l’expérience que nous avons vécue. Ce voyage est pour moi un nouveau départ. Il m’a permis de rencontrer des gens merveilleux et surtout de me détacher de mon cancer et de son monde, d’aller vers l’avant et de reprendre goût à la vie. »
Jessica R.
« Comme je l’ai dit lors de notre avant-dernière soirée, pour moi une expérience comme celle-ci est un incontournable. Le fait de se dépasser, de faire de nouvelles connaissances et bien sûr de s’amuser durant cette expédition restera gravée dans ma mémoire pour toujours. Un GROS MERCI à la fondation et à toute l’équipe qui était derrière cette expédition! »
Francis P.
Plus de témoignages sur le blogue
Montagnes

Géographie et histoire

La rivière Magpie se situe sur la Côte-Nord du Québec entre Sept-Îles et Havre St-Pierre.

« Longeant le fleuve [St-Laurent] de Tadoussac à la frontière du Labrador, appuyée contre le Saguenay-Lac-Saint-Jean à l’Ouest, la Côte-Nord pénètre profondément dans le Nord-du-Québec. C’est une région de contrastes où se côtoient traditions plus que millénaires et fières appartenances à un passé proche.

Le peuplement du littoral est relativement nouveau : avant le XIXe siècle, les activités économiques limitées à la traite des fourrures et à la pêche saisonnière ne s’y prêtaient pas. À partir de 1820, des vagues d’immigrants d’origines diverses s’installent de Tadoussac à Blanc-Sablon. Ils vivent principalement de pêche et de chasse, notamment de chasse au loup-marin.

L’agriculture et l’exploitation forestière se développent doucement sur la Haute-Côte-Nord au XXe siècle. Dans les années 1950, les grands aménagements hydroélectriques, l’exploitation des mines de fer et de titane et, plus récemment, le prolongement de la route 138 jusqu’à Natashquan transforment une société qui avait été en partie isolée. L’écotourisme fait maintenant partie de la palette d’activités sur lesquelles repose l’avenir de ce coin de pays, en particulier les croisières d’observation des mammifères marins de Manicouagan et Duplessis ou la découverte des îles d’Anticosti et de l’Archipel-de-Mingan ».
Ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, 2010

Horaire et itinéraire

Départ

- Rencontre à Québec, présentation de l’équipe
- Départ de Québec vers Sept-Îles (en autobus)
- Souper en groupe et coucher à l’hôtel (à Sept-Îles)

Camp 1

- Transport en autobus vers Mingan
- Visite du centre culturel Innu
- Coucher dans une auberge ou en tente (Mingan)

Camp 2

- Transport en hydravion ou en hélicoptère sur le lac Magpie
- Première nuit en camping sur le lac Magpie

Camp 3

- Descente de la rivière Magpie (en raft, kayak et/ou « stand up paddle board »)

Camp 4

- Sortie de la rivière, retour vers Sept-Îles (en autobus)
- Souper festif et coucher à l’hôtel (à Sept-Îles)

Arrivée

- Retour en autobus vers Québec à partir de Sept-Îles
- Retour chez soi