GRANDE EXPÉDITION HIVER 2019 (19-29) – JOUR 3 – Les premières traces

pleine_conscience_blog

Quelle agréable surprise ce matin de se lever sur un tout nouveau manteau blanc. Nous aurons la chance de randonner dans la belle neige folle fraichement tombée. Il fait environ -3°C sous un ciel couvert avec quelques rayons de soleil qui les traversent par moment. Nous sommes vraiment privilégiés d’être ici, dans ce magnifique parc avec une température des plus douces.

Ce matin, notre chef Charles et ses assistantes Angel et Catherine nous ont préparé des pancakes avec confiture de mûres et sirop d’érable. Un délice!

Nous nous préparons pour notre première journée de randonnée complète. Nous partirons en direction du Mont Ernest-Laforce, dinerons en chemin et reviendrons à notre campement en fin d’après-midi. Avant de partir, Korinne nous expose le plan de la journée, et nous demande d’établir nos façons de rester groupés tout en respectant les rythmes et capacités physiques de chacun.

Nous amorçons notre ascension pour rapidement marcher en pleine forêt. Le calme nous entoure, les arbres enneigés et les montagnes environnantes nous émerveillent. Quel plaisir de découvrir l’arrière-pays et de tracer nous-mêmes notre sentier ! Il y a toujours un petit quelque chose de magique à être les premiers à marcher dans la neige fraîche. Charles débute en ouvrant le chemin et par la suite Jayden, Serena et Georgi se sont alternés au poste d’ouvreur de piste.

Nous marchons à la file indienne dans ce sentier de rêve. Les paysages d’hiver sont magnifiques. Nous prenons le temps de les admirer et de jouer dans la neige. Certains tracent des bonshommes dans la neige, pendant que les discussions d’une grande variété de sujets se font entendre. L’harmonie et la joie sont bel et bien au rendez-vous.

À mi-chemin, une pause dîner est bien méritée. Sous les petits rayons de soleil, la soupe et les sandwichs sont bons. Par la suite, le chemin continue dans la bonne humeur et les fous rires. Parfois, la neige est si molle que nous renfonçons. Malgré les raquettes. Adam, Jayden et Catherine ont même dû avoir de l’aide pour en ressortir. Des éclats de rire assurés.

Arrivés à notre destination finale, nous nous arrêtons un moment. C’est important de s’arrêter parfois. De penser au chemin parcouru, de réaliser les efforts que nous venons de faire, être fiers de nous. Jessica nous propose un moment de pleine conscience. C’est donc tous en cercle, les yeux fermés, que nous ressentons la douce neige qui tombe sur notre visage et le vent frais qui souffle. Trois grandes respirations. Écouter le silence de la forêt, le chatouillement des flocons sur nos manteaux. Profiter de ce moment de paix, être ici et maintenant.

La descente vers le campement débute tranquillement, nous retournons sur nos pas jusqu’à ce que les plus aventureux du groupe bifurquent en dehors du sentier battu, essayant le hors-piste, la course, les sauts et divers pas de danse.

Au retour, Catherine et Marie-Michelle nous ont préparé une activité surprise : des essais de ski-hoc sur la pente près de nos refuges. Ces skis sont munis de « peaux » en dessous, les empêchant de glisser à reculons. Permettant ainsi de monter une pente un peu comme en ski de fond et par la suite la redescendre à la glisse comme en ski alpin. Jayden, Audrey, Georgi, Antoine, Serena et Gerald sont les aventuriers qui ont tenté l’expérience. Le reste du groupe a préféré rentrer relaxer avant le souper.

C’est unanime, nous avons eu une magnifique journée de rando! Cinq kilomètres avec un dénivelé d’environ 300 mètres.

Ce soir, nous préparons nos sacs, car demain sera le départ pour le deuxième campement. Les trois prochaines nuits seront en tentes prospecteurs. L’aventure monte d’un cran!

Chantale Lecours, Photographe et blogueuse pour la fondation Sur la pointe des pieds.

POUR VOIR PLUS DE PHOTOS...