GRANDE EXPÉDITION HIVER 2019 (19-29) – JOUR 1 – C’est un départ!

Alexandra

Après plusieurs semaines d’attente, de préparatifs et de questionnements, nous partons aujourd’hui pour la grande expédition d’hiver 2019. J’aurai le plaisir de vous raconter de jour en jour l’aventure vécue par notre groupe de 11 jeunes âgés de 19 à 29 ans. Au programme, une semaine de randonnées en raquette dans le parc de la Gaspésie. Nous dormirons en refuge et en tentes prospecteurs. Pour la majorité des participants, ce sera une première expérience en Gaspésie, en raquette et surtout en camping d’hiver. Nous apprendrons à monter un campement et nous randonnerons au travers des paysages d’hiver de la Gaspésie.

L’aventure a commencé vendredi soir alors que nous nous retrouvions à l’hôtel Cofortel de Québec en prévision d’un départ tôt samedi matin. C’est autour d’une grande tablée au restaurant que nous avons fait connaissance. Certains sont arrivés en avion de l’Ontario et de la Colombie-Britannique… et d’autres en autobus depuis Montréal. Déjà, on sent l’excitation du départ.

Samedi matin, nous sommes prêts à partir. Nous avons une grande journée de route devant nous : environ 6 heures de transport parsemé d’arrêts ici et là. Nous sommes entre bonnes mains avec Carl qui sera notre chauffeur et nous aidera tout au long de l’expédition. Dans l’autobus, les échanges français/anglais débutent et les liens commencent à se tisser. Nous avons eu droit aux chants d’Alexandra, Catherine et Marie-Michelle allant de Joe Dassin à Céline Dion en passant par Johnny Cash et REM.

À l’heure du lunch,  les anglophones du groupe ont fait la découverte de notre emblématique rôtisserie St-Hubert. Pour le reste de la route, Marie-Michelle et Catherine commencent à nous préparer au campement que nous devrons monter dans les prochains jours. Première chose, apprendre à faire des nœuds! Armés de nos cordes et utilisant les bancs de l’autobus, nous avons donc appris à faire un nœud plat, un nœud de chaise et un nœud tendeur. Chacun de ces noeuds nous sera utile pour monter nos tentes bien solidement.

En suivant le fleuve, les montagnes nous apparaissent tranquillement à l’horizon et nous arrivons finalement aux refuges du Mont-Albert. De magnifiques cabines à l’orée du bois. Chacun met la main à la pâte pour vider l’autobus et transporter l’équipement. Nous sommes arrivés juste au bon moment, à la tombée du jour sous l’œil bienveillant du quartier de lune.

À l’arrivée, nous rencontrons aussi nos trois guides pour la semaine.  Charles, Isabelle et Corine nous feront découvrir le magnifique parc de la Gaspésie. Ils connaissent l’endroit à merveille et nous promettent de magnifiques randonnées. Charles est aussi notre Chef et nous avons droit à un premier souper de choix. Nous profitons également du dessert pour souligner l’anniversaire de Jessica, notre intervenante sociale avec le délicieux pouding au pain, pommes et bleuets.

Une première soirée de discussion nous regroupe dans nos attentes et nos inquiétudes. On réalise très vite que nous partageons les mêmes et que tous ensemble, tout ira bien!

Sous le ciel étoilé, nous nous dirigeons vers notre première nuit en refuge. Prêts et enthousiastes à vivre notre première journée d’aventure.

 

Chantale Lecours, Photographe et blogueuse pour la fondation Sur la pointe des pieds

POUR VOIR PLUS DE PHOTOS