EXPÉDITION ÉVASION 2018 (19-29) – JOUR 4: Nouveau départ

Campement_01

Il fait encore noir. On entend la pluie qui tombe doucement sur la tente, le bruissement des feuilles d’arbres qui dansent au vent et la douce mélodie de Catherine au ukulele nous réveille tranquillement. Rapidement, Alexandra reprend avec les paroles de Joe Dassin. Il est tôt, mais on entend déjà les éclats de rire à travers la tente.

 

Nous profitons une dernière fois de notre emplacement et du déjeuner en plein air. L’odeur du pain grillé sur le feu et du chocolat chaud nous réconforte, et par chance, la pluie a cessé. Sur le bord de l’eau, les yeux grands ouverts, on fait le plein de ces paysages qui nous laissent sans mots. Prendre le temps, imprimer ce moment dans notre mémoire pour ne jamais l’oublier et pouvoir revenir s’y réfugier au besoin.

Conserver ce sentiment de bien-être le plus longtemps possible, même après le retour à la maison.

 

Le campement démonté, il est maintenant temps de faire notre dernier trajet en rabaska. La distance est courte et les équipes sont prêtes. Ce sera un rabaska de participant et un rabaska d’organisateurs… à vos pagaies, premier rendu à l’autre rive!

 

Dernier moment sur l’eau, dernier moment en nature, nous terminons cette aventure le cœur joyeux, la tête pleine de souvenirs. De nouvelles amitiés, des moments de fierté, le dépassement de soi, le partage, la bonté envers les autres et surtout envers soi-même. Nous avons beaucoup appris pendant ces quatre jours, mais surtout nous avons vécu. Nous avons pris du temps pour nous-mêmes et les bienfaits de l’aventure ont fait leur œuvre.

 

C’est la fin de l’expédition, mais c’est aussi un nouveau départ. Le moment idéal pour revoir nos objectifs, nos projets, nos rêves. Pour plus d’un, cette expédition était la première étape. On peut maintenant passer à la deuxième, et ensuite la troisième et ainsi de suite.

 

De retour à Montréal, c’est le temps des aux-revoirs. Chacun reprend le chemin de la maison. Le retour à nos vies respectives.

 

Je suis très reconnaissante d’avoir partagé cette aventure avec vous tous. Des amitiés qui naissent dans des moments comme celui-ci ont toujours quelque chose de spécial et surtout, elles nous suivent pour longtemps. Le cœur gros, mais souriant, on se dit à la prochaine!

– Chantale Lecours, photographe et blogueuse pour la fondation Sur la pointe des pieds