2017 EXPEDITION ÉVASION, RÉSERVOIR POISSON BLANC (19-29 ANS) JOUR 4: 3 OCTOBRE 2017 – JE POURRAIS VOUS DIRE…

justeetredehors 14 (Facebook)

Je pourrais vous écrire à quelle heure nous nous sommes levés, ce que nous avons mangé, combien de coup de pagaie nous avons donné, que nous avons fait une course pour rentrer à Air-Eau-Bois, ou encore que nous avons terminé notre journée avec un énorme câlin de groupe et des au revoir touchants, mais je ne le ferai pas.

Je vous dirai plutôt à quel point nous avons vécu quelque chose d’inexplicable, de fort et de plus grand que nous. Quelque chose que même la barrière de la langue transcende. Je vous dirai qu’entre Marie-Camille qui est rendue tellement bilingue qu’elle oublie de parler français, Jonas qui a presque oublié les moments difficiles de sa vie, les surnoms qui nous ont marqué (Cindy Beauty, Capitain Popeye et El smily Capitan), le sens de l’humour indéniable de Larissa, les fous rires de vaisselle, les aveux de bord de l’eau et les saucisses sur le feu, nous avons accompli nos objectifs, relevé les défis qu’on s’était donné, créé des relations d’amitié significatives et vraies. Nous avons souvent agi avec un grand courage, parlé avec notre cœur, accepté et réalisé que nous étions choyés d’être là.

Peut-être qu’il fallait simplement être loin de tout pour se rapprocher de nous et des autres. Pour se laisser aller, crier sans raison, respirer, se réaliser, pour adopter une attitude plus positive, faire preuve de détermination et être libres.

Peut-être que nous avions besoin de nous retrouver dehors, en nature, dépourvus de toutes formes de technologie, dans un endroit magnifique, pour nous rappeler combien c’est riche et précieux de simplement partager et d’apprécier les réelles connections humaines. De nous imprégner de ce mode de vie en plein air qui nous rend plus fort et qui nous fait grandir.

Assurément, nous pouvons aller plus loin que l’on pense en 4 jours.

Je pourrais vous dire que j’en sors ressourcée, inspirée et surtout impressionnée.

Je vous dirai, à vous qui vous reconnaitrez, merci pour tout et n’oubliez pas que « même quand les relations se terminent, on continue de les porter en nous. » – Cindy

 

Geneviève Locas
Photographe / Bloggeuse pour la Fondation sur la pointe des pieds

POUR VOIR DES PHOTOS SUPPLÉMENTAIRES…